ATTENTATS DE PARIS: CE MUSULMAN QUI A SAUVÉ LA VIE DE 80 MILLE SPECTATEURS

ATTENTATS DE PARIS: CE MUSULMAN QUI A SAUVÉ LA VIE DE 80 MILLE SPECTATEURS

Des milliers de spectateurs présents en ce sinistre vendredi 13 novembre au Stade de France, le tout rehaussé par la présence du chef de l’Etat français, ont été sauvés d’un carnage réel grâce à la vigilance d’un agent de sécurité marocain qui a empêché l’un des kamikazes d’entrer au stade.

 

Il n’aurait peut-être jamais imaginé pouvoir devenir héros et faire les gros titres des plus prestigieuses publications au monde! Il l’est en tout cas, depuis ce mémorable vendredi 13 novembre marqué par les sanglants attentats qui ont secoué la capitale française, Paris.

 Lui, c’est Zouheir. Un nom, plutôt un renom, dont la vedette est disputée par les plus gros titres de la planète médias, dont le Washington Post, le Wall Street Journal, pour ne parler que de la presse outre-Atlantique. A juste titre d’ailleurs, puisque l’acte que le désormais célèbre Zouheir a accompli en ce mémorable vendredi 13 novembre est digne de celui d'un héros.

 

Or, qu’a fait ce jeune Marocain pour mériter tous ces honneurs? Zouheïr, membre du staff chargé de la sécurité du stade de France, assurait le guet à l’entrée de ce complexe où le chef de l’Etat français, François Hollande, avait pris place à la tribune d’honneur, en présence de milliers de spectateurs venus pour assister au match amical France-Allemagne, quand l'un des trois kamikazes se pointe. Muni d’un billet dûment payé, le quidam, arrivé un quart d’heure après le premier coup de sifflet, devait accéder «normalement» au Stade de France. Mais il n’a pas pu y accéder car Saïd a senti qu' il y avait anguille sous roche.

 

«Le kamikaze enfilait une veste d’explosifs», a constaté Saïd Zouheir, cité par le Wall Street Journal, relayé par le Washington Post. «En découvrant la veste piégée, le vigile a repoussé le terroriste, qui s’est fait exploser directement après», relate le Wall Street Journal.

 

Selon le procureur de Paris, l’explosion a été perpétrée à côté de la porte du Stade de France, qui a provoqué la mort du kamikaze et d’un autre civil. Le terroriste, qui était équipé d’un système TATP (explosif primaire) et un détonateur actionné par un bouton poussoir, aurait pu commettre un réel carnage parmi les spectateurs s’il avait pu accéder à l’intérieur du Stade de France où se trouvait, faut-il le rappeler encore une fois, le président de la république de France, François Hollande, aux côtés d’autres éminentes personnalités politiques françaises. Mais la vigilance, doublée du courage exemplaire de Saïd Zouheir, a permis d’éviter à la France une hécatombe au sein du Stade de France. 
 

par ziad alami source 

Help us: Please share if you like!
Partager